Solitude en commun

photographie fine art


SOLITUDE EN COMMUN

 

 

" (...) C'est comme si elle avait entendu le pas d'un cavalier dans la nuit, le cri d'un enfant nouveau-né, le choc des pierres et de la terre sur un cercueil.

 

Dans le tunnel bruyant des années, ce n'est que de loin en loin que l'on perçoit ces faibles rumeurs, fatales, irrévocables.

Elles surgissent comme des vagues qui se brisent sur quelque rive cachée ; mais aucun roulement de tonnerre ne saurait éveiller un écho aussi durable, aussi obsédant. (...) "